Et oui, il y a quelque temps je faisais un post sur la nouvelle vie du Potam mais je ne parlais pas de moi.

Depuis un mois, ma vie quotidienne a changé : reprise à 80%, boulot du lundi au jeudi compris et WE de trois jours toutes les semaines. TOUTES LES SEMAINES !!! c'est trop bon...

Grâce à l'administration, je bosse à 80% et suis payée 85%. En tenant compte de l'économie réalisée en ne mettant pas mon Potam chez sa nounou un jour par semaine, c'est largement rentable, enfin je n'ai jamais fait le calcul mais je m'en fous parce que profiter de mon poussin un jour de plus par semaine, ça n'a pas de prix...

Je suis à nouveau au boulot toute la journée, au lieu d'une demi-journée quand j'étais à mi-temps. Et franchement, c'est beaucoup mieux. Pour le boulot en tout cas. C'est vrai que j'ai moins de temps avec Potam chaque jour, mais ça ne me pèse pas. J'aime avoir des journées comme tout le monde au boulot, et ne plus être l'extraterrestre qui n'est là que l'après-midi. J'ai l'impression de pouvoir m'investir beaucoup plus au boulot et d'être à nouveau comme les autres, même si je dis "bon WE" tous les jeudis soir !

Je passe un peu de temps avec Potam le matin, je le réveille, lui donne son bib, prends mon ptit dej à côté de lui, l'habille et l'emmène chez sa nounou. Et un peu le soir : jeux, bain, repas, jeux, dodo. Et c'est déjà bien. Je ne suis pas frustrée. La journée, il ne me manque plus, contrairement aux premiers jours qui m'ont paru interminables. Je sais qu'il joue avec ses potes, qu'il fait la sieste, qu'il mange, qu'il passe de bons moments et qu'en plus, il est plus stimulé qu'en restant seul avec ses parents. Je n'ai pas culpabilisé une seconde, même les premiers jours où il hurlait quand je le laissais. J'étais un peu triste, mais pas de culpabilité.

Côté boulot, je suis super contente d'avoir changé. J'avais peur que le terrain me manque au début, mais pas du tout ! Je crois que j'ai fait une overdose, et ne plus entendre à longueur de journée "y a plus de PQ", "l'imprimante marche plus", "je voudrais changer mon planning du mois prochain", "faut que je te parle d'un dossier", "tu peux venir voir je comprends pas un truc", ou encore "tiens on m'a donné ce dossier, je sais pas ce que c'est, je pense que c'est pour toi", ça me fait REVIVRE !

Je gère MES dossiers, on est trois et on fait tous la même chose, on est polyvalents, on prend les dossiers qui arrivent dans les banettes ou on s'autosaisit d'une tâche/mission qui nous arrive par mail collectif. Mes collègues sont super sympas, une femme et un homme de 45 ans environ + une secrétaire d'une cinquantaine d'années.

Quant au rythme, c'est le jour et la nuit. Ici, on ne rend de compte à personne, notre chef nous laisse nous organiser comme on le veut du moment que le boulot est fait. On communique avec lui par parapheur et post-it interposés, car il est 80% de son temps en réunion ou à l'extérieur. On travaille tranquillou, et ça, c'est ce qui me fait le plus bizarre. Moi qui étais habituée à être à 100 à l'heure, hyper réactive, efficace en 5 minutes, là, on prend son temps. On fait de looooooooooooooongues pauses café, on papote, on rigole, et on bosse un peu.

Ca me fait vraiment halluciner. Bon j'exagère un peu, on bosse quand même, mais disons que le jour où on n'a pas trop envie, la glande est possible. Il faut du coup que je me force pour être efficace et concentrée car il n'y a plus la même urgence.

Mais en tout cas, le téléphone ne sonne presque plus, il n'y a plus de stress, je n'ai plus d'humain à gérer, juste des dossiers, et ça, c'est génial. Le boulot est intéressant aussi, en tout cas pas moins que mon ancien poste.

Maintenant, il me reste à trouver des créneaux pour faire du sport. Ma première piste : piscine deux fois par semaine : une fois un midi quand je bosse, et une fois pendant le WE. Problème : on est souvent en vadrouille le WE...

Par contre, pas une minute pour coudre, faire du jardinage, et ça me manque.

En résumé : je suis déjà bien satisfaite de mon quotidien, même si c'est encore perfectible...