C'est incroyable à quel point le cerveau a du mal à comprendre.

Après deux ans et demi d'échec, le mode échec est toujours sur "on". On peut mettre "pause" ??? ou carrément "off" ? oui parce que là, il serait temps que mon cerveau passe en mode "je suis enceinte et rien ne m'atteind" !

Aujourd'hui fut un lundi normal.
Un lundi banal après un dimanche normal. Je me lève, je me prépare, je déjeune et je vais travailler. Enfin j'essaie.
La lassitude ne me quitte plus. Tout me paraît insurmontable au bureau en plus aujourd'hui j'ai eu un boulot de fou. Au moins le temps passe vite mais je suis lessivée.
Mais je n'arrive pas à me dire que je suis enceinte. Pourtant j'essaie de me le répéter ! mais ça veut pas rentrer.

Je me sens presque comme d'habitude. Si ce n'est qu'en rentrant, je ne peux faire qu'une chose : m'endormir sur le canapé...

Je croyais que quand on était enceinte, tout changeait du jour au lendemain, on se sent différente, on prend du ventre, on nous laisse passer à la caisse du supermarché !
Ben en fait, non.
Les choses sont un peu différentes. Dans sa tête, y a un ptit nuage rose mais sinon, la vie est la même, le corps ne change pas, les envies ne changent pas (à part que la plus grosse envie c'est : DORMIR !), je suis la même ou presque.

C'est un peu perturbant.

Je réalise que pendant des semaines il ne va pas se passer grand chose et qu'il faut que je m'habitue à continuer à vivre presque comme d'habitude !

Je me sens un peu comme dans une faille spacio-temporelle où je ne suis plus dans le monde de l'attente mais pas encore vraiment dans le monde des futures-maman... un petit espace de décompression où il faut apprendre à ne plus souffrir en voyant un bébé, une femme enceinte, une jeune maman. Mais c'est devenu un tel réflexe !

Bon et puis ma question existentielle du jour : vais-je oser aller me coucher à 20h45 alors qu'il y a une demi-heure je pionçais déjà devant la télé ? Serais-je devenue une loque ????